« Mon Burger » au McDonald’s

Voilà, le Monopoly est finit pour cette année et cette semaine commence une campagne où l’on pourra retrouver chaque semaine le burger d’un des 4 gagnants.

Nous avons participé à cette compétition et allons partager avec vous notre impression générale maintenant que celle-ci arrive à sa dernière phase, la commercialisation des produits. Il y a tout d’abord une première étape de sélection de 10 candidats, puis 5 lors du Jury Event et enfin, particularité Suisse, un test public pour n’en sélectionner que 3. Particularité Suisse car la campagne Mon Burger s’est effectuée dans plusieurs pays, dont l’Allemagne, son pays d’origine, et une fois les burgers sélectionnés lors du Jury Event, ils partaient directement en restaurant. De ce test public, ce ne sont pas 3 burgers qui ont été sélectionnés comme prévu mais 4 burgers qui sont ressortis victorieux. Nous sommes restés sur la dernière marche du podium.

capture-decran-2013-04-01-a-12.24.22-300x66 autre vision dans LTO

La raison pour avoir ajouté un quatrième burger aux rangs des vainqueurs est que ce burger aurait particulièrement séduit le public, selon la communication de McDonald’s Suisse. Nous, nous avons une autre vision de la compétition.

Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une multi-nationale essayant d’engranger un maximum de bénéfice. Ils sont heureux lorsque des sites supportent des burgers, à l’image de jeuxvideos.com qui a supporté le McOnche et le Classic 1518 car ainsi, la marque fait parler d’elle. Nous pensons donc qu’il devait y avoir à la base 5 vainqueurs, qui auraient tous convaincu le test public, pour 5 semaines de promotion. Car placer 3 burgers sur 5 semaines, ce n’est pas très facile.

Il faut par conséquent trouver un subterfuge pour combler la semaine manquante … ils annoncent qu’un burger a particulièrement séduit le public, à savoir le Roadbrunner et qui pourra ainsi rester 2 semaines en restaurant. Comme par hasard, il s’agit d’un burger avec le plus d’éléments spéciaux, c’est à dire qui ne sont pas en restaurant en permanence et qu’il faut commander spécialement pour ce burger. Le McOnche est par contre composé exclusivement de produits présents en restaurant, à savoir le pain au sésame, les petits steaks de bœuf, les cornichons, la salades, le cheddar et la  sauce cocktail. Ce burger ne demande donc pas de modification des ingrédients en cuisine ou de commande spéciale. On remarquera que le Roadbrunner est composé d’un pain, d’une sauce et d’oignons qui ne sont pas présent dans les cuisines. Ce burger se trouve sur 2 semaines et permet ainsi d’amortir le coût du pain, l’un des éléments les plus onéreux avec la viande, et des autres éléments spéciaux.

capture-decran-2012-10-05-a-18.18.501-300x189 avril

Nous en venons donc à la conclusion que notre burger, le MaVin, n’a pas été pris pour des raisons de bénéfices. Avec plus de 4 ingrédients spéciaux dont la viande et le pain, notre burger aurait coûté trop cher.

Cela est dommage pour McDonald’s qui a mis de côté une bonne recette (:

 

 

 

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

La cuisine de Sucrette |
Lesrecettesdemamielulu |
Kevincuisine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Receitas de Cozinha portuguesa
| WELCOME IN THE KITCHEN
| Lacuisinedelilie